Commandé avant midi, livraison le lendemain (selon mode de livraison)
Couteau Douk-Douk 11 cm ProCouteaux
  • Couteau Douk-Douk 11 cm ProCouteaux
Couteau Douk-Douk 11 cm ProCouteaux
  • Couteau Douk-Douk 11 cm ProCouteaux

Couteau Douk-Douk 11 cm (lame environ 8,5 cm)

18,25 €

Descriptif - Couteau Douk Douk 11 cm

Sa lame en acier inoxydable forgé avec marquage arabesque en fait une lame bien fini et très efficace. La lame a une longueur d'environ 8,5 cm. Le même modèle existe également avec une lame d'environ 7 cmPar sa petite taille et lame plate, ce couteau de poche pliant est très pratique et facile à toujours avoir à portée de main. Connaissez-vous l'histoire du couteau Douk-Douk (voir dans le description) ?

Quantité
En stock

 

Choozeo - reglez en 3 x sans frais sur ProCouteaux.com
Simulation des frais de livraison

L'histoire du couteau Douk-Douk

Initialement, le Douk-Douk était destiné au marché Mélanésien qui paraissait dans les années 1930 constituer un pôle commercial intéressant.

Le personnage frappé sur le manche est à l'effigie du dieu mélanésien Douk-Douk. Son origine se perd dans la nuit des temps et son culte est encore perpétué et florissant de nos jours en Mélanésie. Le marché mélanésien s'étant révélé décevant, la commercialisation du Douk-Douk se tourna alors vers l'Afrique du Nord où, en très peu de temps, il allait connaître un succès sans précédent. Le Douk-Douk réunissait pour cela deux qualités apparemment difficilement conciliables : d'une part un prix de vente très bas et d'autre part une lame de qualité supérieure que la clientèle locale, fine connaisseuse en la matière, sait apprécier.

A la veille de 1939, il se trouvait définitivement adopté et était même devenu "couteau de poche national" de l'Algérie, alors province française. Le tranchant de rasoir de sa lame (d'ailleurs souvent utilisée dans ce rôle, preuve de sa qualité), sa forme ultra plate permettant de le dissimuler allaient en faire alors une arme redoutable, loin de l'usage pacifique pour lequel il avait été conçu. L'Administration Française avait alors considéré le Douk-Douk comme "matériel de guerre" et en avait prohibé l'importation en Algérie, saisissant les stocks destinés à la vente locale. Les couteaux saisis furent alors souvent remis aux militaires comme couteaux de poches pour leurs besoins usuels et ils furent parfois conservés extra réglementairement par certaines unités comme "couteaux casse-croûte".

Ironie de l'histoire : pratiquement inconnu en France, le Douk-Douk est arrivé au retour des troupes françaises et surtout des rapatriés civils suite à la décolonisation. Il commença alors une nouvelle carrière avec le développement et la modernisation de l'ensemble de la gamme.

61815

Fiche technique

Type d'acier
Acier Inoxydable
Longueur de la lame
8.5 cm envrion
Affûtage
Fusil ou pierre aiguisage
Référence
61815
Couleur du manche
Acier
Longueurs des manches
11 cm environ

Références spécifiques

Vous aimerez aussi