Boulanger professionnel ou amateur, vous devez avoir les bons matériels pour pouvoir réussir vos réalisations. Le couteau est un outil qui vous sera indispensable. Comme dans chaque domaine, il existe différents types de couteaux pour la boulangerie. Quels sont-ils ? Comment les utiliser ? Sans plus attendre, voici un zoom sur cet ustensile qui fera de vous le meilleur des boulangers.

 

Le coupe-pâte

 

Le coupe-pâte est un must have que chaque boulanger doit avoir. En forme arrondi ou carré avec un manche en plastique et une lame le plus souvent inoxydable, cet ustensile s’utilise pour découper la pâte à pain, à pizza ou à pâtisserie. Le coupe-pâte existe en modèle souple et rigide. Le modèle rigide est aussi utile pour gratter ou nettoyer.

 

Le couteau à génoise


Également appelé couteau à entremets, le couteau à génoise se caractérise par sa longue et large lame crantée de 25 à 30cm. À la fois flexible et semi-rigide, il est parfait pour assurer un découpage bien net et toute en finesse des entremets délicats : génoise, pain de mie, brioche. Une manche antidérapant est fortement conseillée par ex les marques Sanelli, Giesser et Panter. 

 

Le couteau à pain et couteau-scie à dents demi-lune


Grâce à la denture de leurs lames de 18 à 25 cm, le couteau à pain et le couteau-scie à dents demi-lune sont très pratiques pour découper en toute facilité les croûtes allant des plus molles aux plus robustes. Pain de mie, baguette, biscotte ou gros pain se découpe sans soucis. Ceux à denture fine sont parfaits pour découper les pâtes feuilletées.

Le couteau d’office


Pour le taillage de petits aliments, un couteau d’office vous serait bien utile. Il existe en 8-10 cm et de préférence avec une manche ergonomique et agréable en main comme le GiesserPrimeLine.

 

Le couteau de tour


Pour avoir de fines tranches ou pour émincer les ingrédients nécessaires à vos réalisations, tels que vos pains aux lardons et oignons, le couteau de tourest le couteau qu’il vous faut. Sa lame très rigide de 25cm très longue et son bout assez pointu vous aideront sans faille.

À la fois esthétique et pratique, la grigne sur vos pains est indispensable avant de les enfourner. Pour la réaliser, n’oubliez pas votre lame de boulanger. Maintenant à vos fourneaux !