Le couteau à bec d’oiseau consiste en un couteau doté d’une lame courte à la forme recourbée. Ce couteau est aussi appelé couteau à tourner, car il est le couteau préféré des chefs pour tourner des fruits et légumes.Cet ustensile est en principe destiné à faciliter l’épluchage des légumes mais aussi des fruits. Ce type de couteau est particulièrement apprécié pour sa précision de travail mais aussi pour le résultat professionnel obtenu grâce à son utilisation en cuisine.

 

Un outil très maniable et très pratique


Le couteau à bec d’oiseau a su se rendre indispensable en cuisine, notamment grâce à sa maniabilité exemplaire mais aussi grâce à son côté très pratique. En effet, en plus d’être très léger, ce couteau est également doté d’une lame très acérée. La forme de sa lame recourbée évoquant le bec d’un oiseau lui a valu son nom de couteau à bec d’oiseau.

 

Une bonne ergonomie

 

Le couteau à bec d’oiseau offre une excellente ergonomie. Sa prise en main rend très facile sa manipulation. L’épluchage des légumes, la préparation des fruits et légumes ronds comme la pomme de terre, les pommes… sont facilitées au mieux. L’outil a été conçu par les couteliers afin de devenir le parfait prolongement de la main. Aucune fatigue mais au contraire du plaisir est au rendez-vous, même en épluchant une quantité importante d’aliments.

 

Un résultat digne des plus grands chefs


La forme en bec d’oiseau est idéale pour retirer les imperfections sur le fruit ou le légume à préparer, sans pour autant devoir en entamer largement la chair. Sa lame dotée d’une pointe tombante est idéale pour l’épluchage et vaut largement un couteau d’office. Sa petite taille lui permet un travail au plus près des aliments dans le but d’obtenir un résultat digne des plus grands professionnels. C’est certainement pour cette qualité et cette précision de travail dans l’épluchage que le couteau à bec d’oiseau est également appelé couteau à éplucher.

 

Une lame de bonne qualité


La qualité de la coupe du couteau dépend évidemment de la qualité de sa lame. Pour un couteau en bec d’oiseau, la lame idéale sera celle dont l’acier dispose d’un bon taux de carbone. En outre, lors de son utilisation, il est conseillé d’éviter l’usage d’une planche à découper en verre ou encore en inox afin de prolonger le plus longtemps possible, le tranchant de l’outil.