Les véritables couteaux corses ont une histoire, un héritage qui remonte à très loin, dans le temps de l’Antiquité. Ces couteaux remportent de réels succès, non seulement auprès des habitants de l’île Corse mais également auprès des touristes venus du monde entier.

Un outil indissociable du quotidien

 

La Corse étant une île agropastorale jusqu’à la fin du 19ème siècle, le couteau avait une place importante dans le quotidien de chacun de ses habitants. Devenu un outil indissociable de la vie de tous les jours, le couteau d’alors n’avait pas de style propre mais avait le précieux avantage de la robustesse et d’un tranchant redoutable. Le couteau corse a même été appelé le « couteau du berger », du fait que la manche de l’outil avait le plus souvent comme origine, la corne.

 

Un outil de valeur traditionnelle

 

Le couteau corse ne représentait pas seulement un objet incontournable du quotidien, il avait également une signification traditionnelle. On le donnait en cadeau au jeune garçon en guise de rite initiatique afin de marquer le changement de statut de celui-ci, en faisant désormais partie des travailleurs agricoles. Certains couteaux se transmettaient même de père en fils, comme un héritage familial.

 

Le stylet corse, une authentique légende

 

Le stylet corse à son origine, véhiculait un état d’esprit lié à la vengeance ou à la défense de l’honneur de son porteur. En effet, il est difficile d’imaginer un insulaire corse d’antan sans son couteau bien aiguisé. Voire, il existe des mythes qui cultivent l’idée que le stylet se portait comme un talisman pour se protéger contre le mauvais œil. Les insulaires étaient pointilleux dès lors qu’il s’agissait de leur honneur, et n’hésitaient pas à se lancer dans des vendettas et des altercations sanglantes pour régler leur compte. C’est ainsi qu’est né le couteau corse Vendetta, qui plus tard faisait même partie de l’accoutrement de celui qui voulait s’habiller à la corse.

 

La fameuse Vendetta corse

 

La Vendetta représente un autre couteau de légende de la Corse. Très apprécié par les insulaires pour sa solidité mais aussi pour son extrême élégance, ce couteau a également fait un nombre important d’adeptes dans le reste du monde.  Notamment les touristes locaux excités par les histoires de Dumas ou encore de Maupassant voulaient à tout prix ramener un peu de la magie avec eux. C’est ainsi qu’un commerçant a eu l’idée de vendre un couteau baptisé Vendetta Corsa. Pour faire encore plus authentique, ce couteau était affublé de paroles de vengeance gravées sur la lame d’où le nom de Vendetta.